P1000398

 

Peut-on résorber la dette en mettant le pays à la diète, il ne suffit pas de mettre le point sur le i, de rajouter l’accent grave et de se priver d’un T à l’heure que vous voulez. Ne tournons pas autour du T plus longtemps :

Juillet sans garden party, c’est comme un Tour de France sans maillot jaune, un Châteauneuf sans Pape, et un canut sans cervelle. Mettons Paris en bouteille côté jardin, la party doit rester bien en cour !

P1000399

Devant les prohibitions, les vexations, faisons appel aux papilles de la nation !

Dans la nuit capiteuse qui enveloppe les interdits bachiques, Osons les apéros géants au Magnum, seule arme de légitimité tannique. Elle  existait bien avant le gaullisme, le sarkozisme, le bayroutisme, le ribérysme, le zidanisme, le chavanelisme, le chabalisme et l’apparition du royalisme en Poitou-Charentes. Ma profession de foi dans la blogosphère ambiante a légèrement varié depuis le classement de 1855, et j’entends dans les jours, semaines, mois, années et siècles à venir défendre les valeurs suivantes :

-       Il faut rassembler la droite de la rive gauche et la gauche de la rive droite pour avoir la peau du centre bien tendue.

P1000404

-      Au delà de la discrimination positive qui n’excède pas le jéroboam, il convient de ne pas exclure les bas quartiers : osons le rognon et les amoureuses, expressions les plus pures de la France d’en bas.

 -       Au nom de la parité, défendons le droit du sol et de la sole, les lieux jaunes plutôt que les lieux communs qui ne manquent pas de polluer une campagne où si l’on veut arriver à bon porc, on se doit de défendre les cochons culs noirs du Limousin et la lentille verte du Berry.

  -      Voilà pourquoi, je lance un appel aux intermittents de la terrine et du bouchon, au rassemblement des fumeurs de cigare, à l’internationale de la tête de veau, aux chercheurs de truffe, pour éviter les dérives de la prohibition et celles d’un ordre tout juste bon à dessaler le jambon.

 

Au nom de la « SG» (Santé - Goût - Fantaisie), j’en appelle avant 2012 à la défense de l’ordre culturel du vin, de la truffe, du camembert au lait cru, du cigare, et du bien vivre.

 

Tournedos : la résistance s'organise

 P1010876

 

Nous comptons sur vous pour des propositions susceptibles de faire avancer le débat.

Recevez à cette occasion, l’expression de mes sentiments francs de cabernet.

 

Denis Hervier, Trufficoteur impénitent