28 octobre 2011

Auberge du Bon Terroir

Fondue dans son terroir des bords de Loire, ourlée par la forêt de Chambord toute proche, cette auberge située dans le centre de Muides ne triche pas sur son enseigne. Françoise Boisgard formée par Jacky Dallais ausculte avec passion tous les produits de la contrée. Elle sait reconnaître les mailles du bonheur solognot, et elle cuisine à l'endroit en maîtrisant l'essentiel et le détail, sans jamais forcer le trait.Le velouté aux cèpes caresse les escargots transcendés par une chifonnette de jambon fumé et quelques croûtons, une... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 16:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 octobre 2011

Deutz über alles

Sous la direction de Jean-Pierre Poussou, ex recteur de l'Académie de Bordeaux et ex président de la Sorbonne le livre collectif Le Champagne sorti début octobre, montre de la meilleure des façons le renouveau historique sur ce thème passionnant. Dans cet  ouvrage de référence, le rôle des négociants allemands dans le développement du Champagne y est bien mis en avant.   Parmi ces grandes familles figurent Deutz dont la cuvée "Amour" est pour moi l'une des meilleures de la Côte des blancs. Inspiré par l'angelot... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2011

Le Cercle Bourges

Après l'épisode vierzonais de la Maison de Célestin, voici un nouveau défi pour Pascal Chaupitre qui trace désormais son cercle à Bourges avec Christophe Lot, ex chef de Jean-Michel Lorain à Joigny. Les deux compères offrent déjà une cuisine bien rodée, avec des plats phares qui se dégagent d'une carte bien en phase avec son territoire. J'ai apprécié les accents canailles du menu à 25 euros, avec salade de cocos de Paimpol en vinaigrette et ses copeaux de jambon ibérique, escortée d'une tartine de beurre salée aux noix, une jolie... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 07:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 octobre 2011

Le cénobite de Malicornay !!!

Après une vingtaine d'années sur le devant de la scène gastronomique de Châteauroux à la "Ciboulette", Maurice Garnier s'est retiré près des émetteurs de Malicornay pour moduler plus fréquemment selon ses envies. Il a installé ses casseroles en plein bourg et joue l'aubergiste, le confesseur rural et l'animateur de la place. Maçons, agriculteurs, bobos, cols blancs et monsieur le Maire viennent s'encanailler en suivant les humeurs du marché de ce chef toujours très en verve. Allumeur à l'extrême des mots, pli fugitivement... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]