SAM_1523

Il m'a manqué lors du repas des fines papilles en Juin, car son maître de chai n'était pas présent, c'est l'un des Pauillac dont je suis accroc, il s'agit de Grand Puy Lacoste, rebaptisé par les adeptes GPL. Or pour cette rentrée j'ai besoin de GPL, j'aime sa situation privilégiée sur les hauteurs de Pauillac, il tient une place de choix dans la région.

En 1855, il obtient la consécration en devenant 5èmecru classé.

Dans les années 1930, son propriétaire, Raymond Dupin rayonne pour sa science épicurienne.

SAM_1533

En 1978, il vend à la famille Borie qui y vinifie son premier millésime, avec François-Xavier.

Dans le début des années 1980, ce dernier installe sa famille dans le château Grand Puy Lacoste qui devient son point d’ancrage à Pauillac, sa fille Emeline est venue le rejoindre sur la propriété lors des derniers millésimes. Sur l’un des meilleurs terroirs, François Xavier Borie fait de GPL l’un des crus les plus réguliers de l’appellation.

SAM_1545

On se plait ici à arrêter le temps la durée d’une dégustation car le château Grand-Puy-Lacoste a une silhouette élancée, il offre une plénitude qui se révèle particulièrement savoureuse avec le temps. La délicatesse épicée de la bouche séduit par une sève incomparable. Ce vin droit, nerveux aux tanins subtils acquiert de la grâce et de la race au bout de dix ans. Les 2010, 2009, 2008 constituent une triade majeure, au même titre que les 2004,2005 et 2006.

SAM_1527

Le Château Grand Puy Lacoste 2005 est l’un des vins du millésime sur Pauillac, on apprécie sa robe profonde avec de jolis reflets rubis. Son nez dégage de fines nuances de havane, de cèdre, de cassis avec une pointe de poivre de Sichuan ; cela se retrouve dans une bouche parfaitement aboutie qui combine l’onctuosité du millésime avec la droiture habituelle du terroir.

Ce vin est d’une pureté absolue, il est renversant de classicisme ! Il surpassera le 1961 délicieusement enveloppant sur fond de havane. Avec ses notes de tabac blond et de cuir, le 1959 est d’une grande richesse de sève, il joue dans la même tonalité. Le 1955 se révèle délicieusement épicé. On reste sous le charme de l’harmonieux 1953, qui est un véritable chasseur de truffes. Ce cru répond parfaitement à une tourte de faisan au diamant noir, préparée avec amour par Marie-Hélène Borie; on joue également ici une belle poésie de la table.

Pas de doute avec GPL, on a l'une des meilleurs expressions du développement durable.

SAM_1540

 


Château Grand-Puy-Lacoste
BP 82 - 33250 Pauillac
Tel +33 5 56 59 06 66 - Fax +33 5 56 59 22 27
dfxb@domainesfxborie.com

http://www.chateau-grand-puy-lacoste.com

 

SAM_1542