SAM_0084

 

Adorant les grands terroirs de Saumur Champigny, je me suis promis de passer un Poyeux Noël.

Ce secteur de l'AOC constitue l'un des sésames de la qualité des cabernets francs d'exception.

 

SAM_0075

C'est le Clos Rougeard qui le premier mit en valeur ce parcellaire devenu mythique.

On se régale aujourd'hui du 1989 à la fois subtil, sensuel avec un tanin toujours bien corseté et cette finale lustrée comme la moustache de Charly et Nadi Foucaud. Ces solistes du bien boire connaissent la petite musique de l'avant et ils sont à la fois les messies et prophètes de Saumur Champigny.

 

SAM_0088

 

Bien dans ses tanins, Antoine Sanzay barytone joyeusement avec sa collection de Poyeux qui depuis le 2008 gagne en équilibre chaque année. Les 2010 et 2011 constituent de sacrées réussites.

Dans le tempo, il y a le Pelo, appelé selon les saintes écritures Dominique Joseph : ce saxophoniste à la dégaine rock n'roll n'a pas son pareil pour composer des Poyeux énergiques que l'on retrouve sous le nom de cuvée Crescendo. Le 2002 affiche le dynamisme et la tension que l'on attend d'un tel cru. 

Autre mousquetaire des Poyeux, Thierry Germain donne à sa cuvée Terres Chaudes toute la grâce et la distinction avec pureté de fruits et fraîcheur. Pour ces fêtes, osez le 2009 aux tanins bien enrobés sur un filet d'oie !

 

L'APIP, Association des Producteurs de Poyeux Indépendants se joint également à moi pour vous souhaiter un Poyeux Noël !