SAM_0010

 

A mi-chemin entre Freud et Jacques Puisais, le monde du vin possède Eric Beaumard : ce breton, élevé aux vins d'Anjou, roi de la Poularde, Prince consort du Georges V, comte des vins qui ont une histoire, icône du Sancerrois, docteur es pinot consulte dans tous les vignobles du monde, avec une passion restée intacte.

SAM_0045

Son panache, sa vaillance tannique, son humour à fleur de verre, ses anecdotes truculentes vous réchauffent le coeur en automne : ils constituent la meilleure arme contre la sinistrose et suivent en tout Point les préceptes de Fernand. Sous les lambris du V il dirige la manoeuvre en sachant trouver le mot juste dans toutes les situations, tout en servant le Riesling Monzinger Halenberg 2009 de Schönleber. Ce vin souple, fruité et cristallin entre en osmose avec des couteaux de Galice, crevette fraîche, salicorne et sa tapenade iodée.

 

SAM_0021

 

Dans ce registre on poursuit avec un chaud-froid d'huîtres en marinière force 7,

car l'autre Eric, le Briffart du piano tient solidement le gouvernail du bon goût.

 

SAM_0023

Avant que l'on accoste le rouget barbet au chorizo renversant de bonheur, la conversation glisse sur le Château Grillet :

"J'ai fais une formation sur place avec Alexandre Schmitt, grand spécialiste de l'olfaction qui structure et développe notre univers sensoriel. Dans le cas du Château Grillet, l'expression minérale signe une constante appréciable à laquelle se joint une fraîcheur parfois fumée, camphrée, résineuse, genièvre ou même recélant une sorte d'influence marine, comme si nous étions vivifiés par des embruns ou que nous respirions l'air frais du matin".

Les recherches se poursuivent avec la nouvelle direction technique et la complicité de Patrick Henriroux. En un mouvement de menton Eric Beaumard rappelle son attachement au vignoble de Sancerre, celui où il y a le plus d'ambiance : Pinard, Cotat, Vatan, Crochet, Vacheron, de vraies familles de vignerons. 

Les anecdotes fusent, on passe la Loire et l'on évoque la splendeur des 2010 de Benjamin Dagueneau, on pousse jusqu'en Bourgogne pour les "Amoureuses" de Christophe Roumier. On refait ensuite toute la Bourgogne, le Bordelais, l'Alsace, la Provence.

 

Tout semble étanche au temps qui passe, on est dans la vraie vie, loin des faux semblants et des extrêmistes destructurés.

 

 

 

GEORGES V

31, avenue George V, 75008 Paris, France 

Tél 33 (0) 1 49 52 70 00  Fax 33 (0) 1 49 52 70 10


Réservations : 33 (0) 1 49 52 71 00
Réservations par fax au 33 (0) 1 49 52 71 10

Aéroport international Charles de Gaulle (CDG): 1 heure
Aéroport international d'Orly (ORY): 40 minutes

http://www.1.fourseasons.com/fr/paris/destination_highlights/