18 juillet 2015

Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony !

  Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony, si l’on croise une fois dans sa vie cet alsacien haut en couleur, on ne peut plus le quitter. Il faut entrer dans la cave mi-boutique, mi-winstub pour mesurer l’ampleur du plaisir.   Les meules de fromages sont posées sur les étagères. Il passe, tâte, gratte, frotte. Il connaît chaque ferme, chaque paysan, chaque manière de faire. On y salive devant le munster, la tomme de chartreuse, le chevrotin de Moselle ou le crayeux de Roncq. Osez la fourme d’Ambert,... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2015

Le printemps de Cordeillan

    Sous les verts lauriers des deux étoiles Michelin acquises dès sa première année, Jean-Luc Rocha garde la tête froide à Cordeillan Bages. Avec lui les produits ont de vraies racines. Ce chef est bio jusqu’au bout des huiles Vigean : le cromesquis de veau aux amandes relevé d’huile de cameline entre en composition avec un Ormes de Pez 2003 aux accents de cassis nuancés de poivre. A la fois dense, souple et élégante la structure du vin dynamise l’amuse bouche. Ce Saint-Estèphe renforce les contrastes d’un... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2014

Péché de gourmandise à Fontevraud

   L'air vivifiant automnal dessine dans le cloître de Fontevraud des sinuosités vagabondes : Le brouillard enveloppe le réfectoire et la  salle capitulaire. Le blanc manteau de tuffeau de l’hostellerie de l’abbaye s’ouvre sur l’accueuil déambulatoire qui nous replonge au XIIème siècle. Les ombres de Robert d’Arbrissel, fondateur de l’ordre, de Pétronille de Chemillé la première abbesse ou d’Aliénore d’Aquitaine hantent les lieux qui dégagent une sérénité empreinte de naturalité cistercienne.   Dans la salle... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2014

Billecart Salmon : Les bulles du Relais Saint-Jacques

 Fabrice Girard est un bon génie du goût qui voit plus loin que les bulles de Billecart Salmon dont il est un metteur en saveurs remarquable. Ami de tous les chefs et de tous les domaines viticoles dignes de ce nom, ce nantais pur Muscadet est un véritable guide à lui tout seul. Le 17 décembre prochain, il sera l'instigateur d'alliances mets/vins au Relais Saint-Jacques à Déols : à cette occasion le chef Jean-Marie Laplace, un des piliers de la gastronomie ligérienne sera en première ligne. La présélection des mets et des... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2014

Faire grand K de la pâtisserie : Michel Kremer

  En 1994 lorsque Michel Kremer s'implante à Argenton-sur-Creuse, il n'a que quatre personnes autour de lui pour fabriquer ses chouquettes.   Vingt ans après, ils sont plus de 160 à travailler sur le site de la Venise du Berry.   Cette entreprise familiale maîtrise avec succès la rencontre de l'exigence artisanale et les contraintes de la production industrielle, avec la passion du goût juste; elle la cultive en collaborant depuis plus de dix ans avec le maître Jacques Puisais, fondateur de l'institut national... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2014

Edouard Loubet, la poésie gourmande du Luberon

  La bastide de Capelongue nichée dans la garrigue domine le village ocre de Bonnieux accroché à son piton rocheux. Édouard Loubet, le chef est l’un des  plus incisifs de sa génération et il mériterait vraiment une troisième étoile Michelin. Sa cuisine d’une absolue précision, épurée, naturelle joue dans un registre provençal très inspiré. Chez lui, prendre des risques a réellement du sens. Son tour de main d’une absolue légèreté fait résonner les plats d’une carte limpide et moderne avec des assiettes au graphisme... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 mai 2014

Mon ami Pierrot !

Ce qui n'était qu'une rumeur la semaine dernière est devenu officiel lors de ces dernières heures : Pierre Jeanrot, le chef haut en saveurs du Relais Saint-Jacques à Déols (Indre 36), raccroche poêles et casseroles, début Juillet. Septuagénaire alerte, Pierre Jeanrot est un chef avec de la trempe, une sensibilité à fleur de produit et un bon discernement comme je les aime, il sait où le Chinon prend sa source et où le lièvre se couche. Ami de pinot d'Henri Jayer, copain de Saint-Cochon de Didier et de Louis Benjamin Dagueneau,... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2013

Particule du pâté en croûte et domaine de Montille !

Au Benaton à Beaune, Bruno Monnoir et son second Keishi Sugimura font de chaque pâté un cas de farce majeure, ils frôlent l'excellence sans s'y abandonner. Ils préparent avec fougue, la finale du championnat du monde qui se déroulera le lundi 2 Décembre à Tain L'Hermitage. Si la plupart des pâtés engendre une cascade de clichés taillés sur croûte, lorsque l''on goûte celui du Benaton à Beaune,on se pince, on se retourne pour s'assurer que l'on ne rêve pas, que l'on a quitté le virtuel.     Celui-ci est présenté... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2013

Edouard Mignot le digne successeur de Stéphan Léger

  Parti pour le soleil de Saint-Raphael, Stéphan Léger est remplacé sur la place de Chassagne Montrachet par un autre chef grand cru, Edouard Mignot. Ancien de Lameloise, cette force tranquille de la Bourgogne marque de la plus belles des façons son territoire :   Dès le saumon gravlax ou l'escabèche au vin rouge et son oeuf de caille, on sent le sculpteur de saveurs bourguignonnes avec ce zeste de modernité en même temps que l'espièglerie. Le feuilleté aux escargots est d'une finesse arachnéenne et le coulis de... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2013

Les truffes républicaines du Bristol

  À une voie de l’Élysée, Epicure le restaurant de l’Hôtel Bristol s’est donné les moyens de trufficoter au sommet de l’État et il n'y a pas d’abstention car Éric Fréchon fait le plein des voix pour son programme du diamant noir que ce soit auprès de la gauche truffière ou de la droite melanosporum. Dans cette cuisine où se côtoient la force et la douceur, la vivacité et l’onctuosité, la création et le classicisme, les saveurs affûtées de ce Gambetta du piano fouettent, aiguillonnent tout en stimulant.   On... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]