01 septembre 2017

Edouard Loubet : A la bonnieure !

Vif, agile, toujours inspiré, Edouard Loubet met en saveurs une fleur de courgette farcie à l'estragon du Mexique renversante d'équilibre et de raffinement, d'autant qu'elle prend appui sur un velouté d'agastache anisée et ses fleurs de Tagète arachnéen. Un plat signature stratosphérique ! A faire le détour absolument par Bonnieux ...   Le Domaine de Capelongue Les Claparèdes, Chemin des Cabanes 84480 Bonnieux Tél. +33(0)4 90 75 89 78 Fax +33 (0)4 90 75 98 67 http://www.capelongue.com/ Blog Culinaire Edouard... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2017

Le dernier Bib du Berry !

  Nouveau Bib gourmand Michelin 2017, «Les Petits Plats du Bourbon» sont  l'un des endroits les plus courus de Bourges et c'est tant mieux car on y passe de délicieux moments que l'on savoure sans modération. Dans une ambiance à la fois patrimoniale et décontractée, les saveurs espiègles vous mettent tout de suite de bonne humeur avec une mousse de cornichon qui escorte de belle façon la terrine de cerf. Le menu cocotte ouvre sur un œuf mayonnaise qui a de l’assise et se poursuit avec un coq au vin qui chante... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 novembre 2016

Une très grande maison !

Cette maison a retrouvé de la grandeur grâce au cuisinier poète Pierre Gagnaire : Ce Rimbaud de la cuisine a rappelé l’un de ses meilleurs disciples Jean-Denis Lebras, un breton pur iode porté sur les fonds baptismaux  par la vague Patrick Jeoffroy. Après avoir mouillé à Londres et à Hong Kong, ce chef au grand regard rieur multiplie sur Bordeaux les points d’ancrage en direction des producteurs locaux. Pour se faire la bouche il vous gratifie d’un beurre aux lies de Pape Clément tout en délicatesse tannique. Cette... [Lire la suite]
04 septembre 2016

Une rentrée hyperterrestre sur Bourgueil

Ourlé par le vignoble de Bourgueil, le restaurant ferme de Vincent Simon est égayé par le chant d’une vaste basse cour à ciel ouvert. Ici, tout n’est que bonheur et sérénité gourmande : dans la salle à manger en pierre de tuffeau, on tombe en arrêt devant une carte des vins complète dans toutes ses lignes : le chef qui a connu Vincent Dauvissat sur Chablis offre toute ses cuvées dans plusieurs millésimes à des prix angéliques. Les Blanchots de Raveneau sont également présents dans leur version 2006. Le Meursault... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2016

Un Jacques qui mériterait d'être mieux Décoret !

La décontraction chic qui émane de cette belle maison qui donne sur le parc mérite plus qu’un détour. La cuisine de Jacques Décoret marquée par le style et la légèreté, la fraîcheur et la qualité des produits transcende le quotidien : le concombre, le raifort et jus de pomme Grannit Smith servi sur un point de betterave, le lait de rave gelée et l’huile de navette sont des mises en bouche à la fois aérienne et terrienne. Participant de tous ces charmes à cette euphorique dynamique du bonheur, le foie gras de canard des... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2016

Le Central de Roanne

Sur le fil d’un quotidien tout en gourmandise, face à la gare, le Central est attentif au spectacle du retour de marché. Avec son frais décor d’épicerie d’après guerre, on tient là certainement l’un des meilleurs bistrots de l’hexagone supervisé par César Troisgros.   Parmi les lauriers qu’il convient de tresser il y a d’abord celui du rapport qualité/prix car pour 30 euros on peut ériger un véritable arc de triomphe à cette grande famille de notre patrimoine culinaire : la raviole à l’œuf coulant aux épinards offre une... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2015

Les Chanson de Savoy

Sur les devants de la Seine, 11 Quai Conti, Chanson sait trouver « Savoy » et le bon tempo des alliances mets/vins sur le mode triplement étoilé. Pavé de Beaune attentions, l’Hôtel des Monnaies  possède une côte d’or idéale pour le mariage « Guy » avec ce grand domaine bourguignon : les consentements débutent en blanc avec le Pernand Vergelesses Caradeux 2010 :  Minéral à souhait, ce premier cru rappelle sa proximité avec le Corton-Charlemagne. Sa salinité ouvre l’appétit et  avive la... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2015

Plaisir d'automne au Petit Pressigny !

  Surnommé le Pape du Petit Pressigny, Jacky Dallais n’a qu’un sacerdoce, le produit. Son fils Fabrice, futur Dallais Lama, formé chez les plus grands étoilés, est également touché par la grâce, et entre deux services gagnants, il stimule le pater noster. Leur cuisine aux contours nets et à la fois raffinés raconte ces instants fugitifs et affectifs qui traduisent au mieux les expressions de ce coin de Touraine cher aux Foucault, Coche-Dury, Roulot, De Montille, Agrapart, Moueix. Les huîtres spéciales escortées d’une... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2015

Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony !

  Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony, si l’on croise une fois dans sa vie cet alsacien haut en couleur, on ne peut plus le quitter. Il faut entrer dans la cave mi-boutique, mi-winstub pour mesurer l’ampleur du plaisir.   Les meules de fromages sont posées sur les étagères. Il passe, tâte, gratte, frotte. Il connaît chaque ferme, chaque paysan, chaque manière de faire. On y salive devant le munster, la tomme de chartreuse, le chevrotin de Moselle ou le crayeux de Roncq. Osez la fourme d’Ambert,... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2015

Le printemps de Cordeillan

    Sous les verts lauriers des deux étoiles Michelin acquises dès sa première année, Jean-Luc Rocha garde la tête froide à Cordeillan Bages. Avec lui les produits ont de vraies racines. Ce chef est bio jusqu’au bout des huiles Vigean : le cromesquis de veau aux amandes relevé d’huile de cameline entre en composition avec un Ormes de Pez 2003 aux accents de cassis nuancés de poivre. A la fois dense, souple et élégante la structure du vin dynamise l’amuse bouche. Ce Saint-Estèphe renforce les contrastes d’un... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]