20 mars 2016

Un Jacques qui mériterait d'être mieux Décoret !

La décontraction chic qui émane de cette belle maison qui donne sur le parc mérite plus qu’un détour. La cuisine de Jacques Décoret marquée par le style et la légèreté, la fraîcheur et la qualité des produits transcende le quotidien : le concombre, le raifort et jus de pomme Grannit Smith servi sur un point de betterave, le lait de rave gelée et l’huile de navette sont des mises en bouche à la fois aérienne et terrienne. Participant de tous ces charmes à cette euphorique dynamique du bonheur, le foie gras de canard des... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2016

Le Central de Roanne

Sur le fil d’un quotidien tout en gourmandise, face à la gare, le Central est attentif au spectacle du retour de marché. Avec son frais décor d’épicerie d’après guerre, on tient là certainement l’un des meilleurs bistrots de l’hexagone supervisé par César Troisgros.   Parmi les lauriers qu’il convient de tresser il y a d’abord celui du rapport qualité/prix car pour 30 euros on peut ériger un véritable arc de triomphe à cette grande famille de notre patrimoine culinaire : la raviole à l’œuf coulant aux épinards offre une... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2015

Les Chanson de Savoy

Sur les devants de la Seine, 11 Quai Conti, Chanson sait trouver « Savoy » et le bon tempo des alliances mets/vins sur le mode triplement étoilé. Pavé de Beaune attentions, l’Hôtel des Monnaies  possède une côte d’or idéale pour le mariage « Guy » avec ce grand domaine bourguignon : les consentements débutent en blanc avec le Pernand Vergelesses Caradeux 2010 :  Minéral à souhait, ce premier cru rappelle sa proximité avec le Corton-Charlemagne. Sa salinité ouvre l’appétit et  avive la... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2015

Plaisir d'automne au Petit Pressigny !

  Surnommé le Pape du Petit Pressigny, Jacky Dallais n’a qu’un sacerdoce, le produit. Son fils Fabrice, futur Dallais Lama, formé chez les plus grands étoilés, est également touché par la grâce, et entre deux services gagnants, il stimule le pater noster. Leur cuisine aux contours nets et à la fois raffinés raconte ces instants fugitifs et affectifs qui traduisent au mieux les expressions de ce coin de Touraine cher aux Foucault, Coche-Dury, Roulot, De Montille, Agrapart, Moueix. Les huîtres spéciales escortées d’une... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2015

Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony !

  Que serait la vie sans les fromages de Bernard Antony, si l’on croise une fois dans sa vie cet alsacien haut en couleur, on ne peut plus le quitter. Il faut entrer dans la cave mi-boutique, mi-winstub pour mesurer l’ampleur du plaisir.   Les meules de fromages sont posées sur les étagères. Il passe, tâte, gratte, frotte. Il connaît chaque ferme, chaque paysan, chaque manière de faire. On y salive devant le munster, la tomme de chartreuse, le chevrotin de Moselle ou le crayeux de Roncq. Osez la fourme d’Ambert,... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2015

Le printemps de Cordeillan

    Sous les verts lauriers des deux étoiles Michelin acquises dès sa première année, Jean-Luc Rocha garde la tête froide à Cordeillan Bages. Avec lui les produits ont de vraies racines. Ce chef est bio jusqu’au bout des huiles Vigean : le cromesquis de veau aux amandes relevé d’huile de cameline entre en composition avec un Ormes de Pez 2003 aux accents de cassis nuancés de poivre. A la fois dense, souple et élégante la structure du vin dynamise l’amuse bouche. Ce Saint-Estèphe renforce les contrastes d’un... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2014

Péché de gourmandise à Fontevraud

   L'air vivifiant automnal dessine dans le cloître de Fontevraud des sinuosités vagabondes : Le brouillard enveloppe le réfectoire et la  salle capitulaire. Le blanc manteau de tuffeau de l’hostellerie de l’abbaye s’ouvre sur l’accueuil déambulatoire qui nous replonge au XIIème siècle. Les ombres de Robert d’Arbrissel, fondateur de l’ordre, de Pétronille de Chemillé la première abbesse ou d’Aliénore d’Aquitaine hantent les lieux qui dégagent une sérénité empreinte de naturalité cistercienne.   Dans la salle... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2014

Billecart Salmon : Les bulles du Relais Saint-Jacques

 Fabrice Girard est un bon génie du goût qui voit plus loin que les bulles de Billecart Salmon dont il est un metteur en saveurs remarquable. Ami de tous les chefs et de tous les domaines viticoles dignes de ce nom, ce nantais pur Muscadet est un véritable guide à lui tout seul. Le 17 décembre prochain, il sera l'instigateur d'alliances mets/vins au Relais Saint-Jacques à Déols : à cette occasion le chef Jean-Marie Laplace, un des piliers de la gastronomie ligérienne sera en première ligne. La présélection des mets et des... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2014

Faire grand K de la pâtisserie : Michel Kremer

  En 1994 lorsque Michel Kremer s'implante à Argenton-sur-Creuse, il n'a que quatre personnes autour de lui pour fabriquer ses chouquettes.   Vingt ans après, ils sont plus de 160 à travailler sur le site de la Venise du Berry.   Cette entreprise familiale maîtrise avec succès la rencontre de l'exigence artisanale et les contraintes de la production industrielle, avec la passion du goût juste; elle la cultive en collaborant depuis plus de dix ans avec le maître Jacques Puisais, fondateur de l'institut national... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2014

Edouard Loubet, la poésie gourmande du Luberon

  La bastide de Capelongue nichée dans la garrigue domine le village ocre de Bonnieux accroché à son piton rocheux. Édouard Loubet, le chef est l’un des  plus incisifs de sa génération et il mériterait vraiment une troisième étoile Michelin. Sa cuisine d’une absolue précision, épurée, naturelle joue dans un registre provençal très inspiré. Chez lui, prendre des risques a réellement du sens. Son tour de main d’une absolue légèreté fait résonner les plats d’une carte limpide et moderne avec des assiettes au graphisme... [Lire la suite]
Posté par Denis Hervier à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]