Lettres de goût par Denis Hervier

17 février 2015

Thierry Germain : un géant de la Loire

 

P1080701

Rachetant le domaine à l’une des stars du vignoble, Denis Duveau, Thierry Germain est arrivé du Bordelais en Saumurois pour le millésime 1992. Il cultive 20 ha de Champigny et ce n’est pas un hasard si on retrouve une influence girondine dans l’élaboration de ses premiers millésimes.

Prenant le Clos Rougeard comme étalon, il peaufine le style de ses vins qui deviennent des références incontournables du Saumur Champigny. Ses vignes conduites en biodynamie sont plantées sur argilo-calcaires recouvrant du tuffeau.

Les derniers millésimes sont marqués par une plus grande pureté aromatique et des textures d’un grand raffinement. Il faut dire que le maître des lieux est un perfectionniste et qu’il goûte beaucoup dans tous les grands vignobles mondiaux ; en retour il adapte son élevage en choisissant des barriques à chauffe moins forte et des contenants autrichiens idéaux pour l’évolution des matières.

En rouge, la cuvée Domaine est fraîche avec une souplesse de tanins, les Terres-Chaudes ont la profondeur des terroirs de Poyeux, la Marginale exprime l’absolu du cabernet franc ligérien. Depuis quelques millésimes une cuvée de Franc de Pied se révèle voluptueuse avec une précision de texture et un éclat aromatique de première saveur.

Les cuvées parcellaires permettent d'atteindre des expressions uniques sur cette appellation qui fut à juste titre récompensée dans son édition 2015 par le guide Bettane et Desseauve.

Les blancs déclinent dans toute leur pureté cristalline le meilleur que la Loire puisse donner à cet endroit. Si 2013 se révèle un millésime très ingrat sur tout l'Anjou Saumurois, Thierry Germain a su sortir un millésime exceptionnel. Les 2014 ont l'éclat des meilleurs domaines de l'hexagone.

Dégustation des 2014:

Rouges

Saumur Champigny : Plaisir immédiat, on est sur un tannin fondant gorgé de fruits.

Terres Chaudes : soyeux, élégant avec un tannin qui joue la profondeur, on reste sous le charme.

Clos de l'Echelier : Déroulant en profondeur un tannin soyeux, ce vin offre une finale saline d'une grande complexité. On est sur l'un des sommets du millésime par sa texture et sa percussion.

Mémoires : Grande plénitude avec de l'énergie et une texture veloutée. La finale montante est superbement stylée. 

Blancs

Insolite : Vin de tension et de matière qui tutoie l'eau de roche.

Clos Romans : Densité en attaque puis le vin prend de la fulgurance, avec une finale saline montante superbe.

Clos de l'Echelier : Nez d'ananas frais, le tuffeau amène le gras du début de bouche, puis le vin gagne en tension et se termine sur d'élégants amers.

 

Domaine des Roches Neuves

56 Boulevard Saint-Vincent, 49400 Varrains

tél : 02 41 52 94 02

http://www.rochesneuves.com/

 

Posté par Denis Hervier à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]