Lettres de goût par Denis Hervier

18 septembre 2014

Faire grand K de la pâtisserie : Michel Kremer

photo

 

En 1994 lorsque Michel Kremer s'implante à Argenton-sur-Creuse, il n'a que quatre personnes autour de lui pour fabriquer ses chouquettes.

 

Vingt ans après, ils sont plus de 160 à travailler sur le site de la Venise du Berry.

 

249

Cette entreprise familiale maîtrise avec succès la rencontre de l'exigence artisanale et les contraintes de la production industrielle, avec la passion du goût juste; elle la cultive en collaborant depuis plus de dix ans avec le maître Jacques Puisais, fondateur de l'institut national du goût.

P1030854

Celui-ci est impitoyable sur les essais d'un nouveau produit, il faut souvent plus d'une année pour trouver un juste équilibre entre les saveurs et les textures : les yeux vifs,la fossette malicieuse, l'oreille aux aguets, toujours un bon mot accroché aux lèvres, Michel Kremer possède une règle éthique qui l'habite depuis le début : il ne veut pas utiliser les texturants, les conservateurs ou les colorants artificiels. Tous les contrôles de traçabilité sont d'une grande rigueur.

photo

Côté innovation, le chef parisien doublement étoilé du Mandarin Impérial Thierry Marx crée et revisite les grands classiques de la pâtisserie. Choux, macarons, gâteaux au chocolat, cakes, gougères conservent l'esprit du "Fait Maison" et sont dignes des prestations des meilleurs pâtissiers étoilés. Ils sont vecteurs d'une émotion, d'une humeur, d'un désir; Il ne reste plus à cet entrepreneur du goût qu'à créer dans la capitale un établissement qui pourrait répondre au nom le plus suave du Chouquet's.

photo

 

 

                                          Pâtisserie Michel KREMER
                                           Z.I Les Narrons
                                        36200 Argenton-sur-Creuse
                                      Tel: 02 54 01 41 41  contact@patisseriekremer.fr                     http://www.patisseriekremer.fr/

 

 

 

photo

Posté par Denis Hervier à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fin »