P1000781

Le CAC 40,

"Comité des Agences de Charcuterie" ferait bien de se pencher sur la prolifération abusive des revendeurs de saucisson.

De la Bretagne à la Corse en passant par la Lorraine les marchés sont plus que nerveux, et beaucoup risquent de ne pas conserver leurs trois C. Les cours sont très nettement surévalués, certains pouvant atteindre 35 euros le kilo, lorsque l'on se rapproche de l'extrême sud, avec des notes de plus en plus salées. Au gingembre, à l'eau de vie, ou au piment d'Espelette, chacun se casse les noisettes pour afficher après le parfum choisi, la mention maison.

 P1000851

En grammaire gastronomique, c'est ce qu'on appelle le complément du saucisson, celui là il a plutôt mauvais genre et il ne s'accorde avec personne ... Les agences de notation feraient bien de dégrader tous ces étals du mauvais goût qui sentent le leurre et l'argent du leurre. Le FMI de la charcuterie qui fait plutôt dans le fromage de dette se doit de réagir au plus vite ! L'inquiétude est perceptible chez les amateurs de saucisson qui l'ont un peu sec; ils considèrent désormais que les rondelles ne font pas forcément le printemps ...

P1050427

Mais si l'on reste sans le porc, pas de salut ! alors les aficionados du bon gras ont trouvé une nouvelle valeur refuge, l'étalon de jambon, décliné en lingot et berlingot.