SAM_0008

Barbe à la Henri II de Plantagenêt,Thibaud Boudignon est le Richard Coeur de Lion du chenin. Directeur du Château La Soucherie depuis 2007, il a redonné à ce domaine d'Anjou son lustre d'antan et la résonnance de ses vins a illuminé le Salon des Vins de Loire!

anjou

Depuis quelques millésimes, il cultive pour lui, le weekend un peu plus de deux ha de chenin classés en Anjou blanc et quelques ares de Savennières. Les 2010 et 2011 sont des modèles de style et doivent figurer dans toutes les caves d'amateurs de grands chenins secs et les 2012 s'annoncent somptueux. L'Anjou blanc 2011 offre à la fois onctuosité en attaque et tension vibrante derrière.

SAM_0027

Il joue parfaitement sur une blanquette d'escargos aux pleurotes, enveloppant le plat tout en le relançant par son tranchant. La cuvée Françoise 2011 est un hommage à sa mère qui peut être fière de ce cru quasi cristallin qui possède énergie et verve. Ce vin marque de son empreinte la dégustation : dans sa pureté et sa précision, il offre l'équilibre parfait et la bouteille se révèle vite trop petit. Voilà un cru qui fait merveille sur une salade de langoustines aux agrumes.Les 2012 sont ébouriffants de pureté, le Savennières fera date par son allonge et sa recherche absolue de la minéralité, avec une allonge remarquablement cristalline. Les Anjou blancs sont encore supérieurs par leur maturité stylée aux 2011, 2010. Ce trio majeur de 2012 était en chenin sec ce que j'ai goûté de meilleur sur le salon d'Angers, on est sur un niveau de premier cru et grand cru de Bourgogne.